PARTIR SEULE A NEW-YORK

Quelques semaines après être rentrée de Guyane je décide sur un coup de tête de m’envoler vers une destination de rêve… NEW-YORK !

16 FéVRIER / PARIS (CDG) – MADRID (MAD)

Je prends un taxi pour rejoindre l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. J’arrive au Terminal 2F car j’ai une première escale à Madrid.

Nous arrivons à Madrid à 9h05 comme prévu. Mon prochain vol est à 10h15 mais je n’ai pas pu m’enregistrer sur le site en amont, selon leurs recommandations. Il me faut trouver une borne ou un agent à qui me renseigner. L’inquiétude me gagne car l’enregistrement se termine à 9h15 mais je suis encore dans le premier avion.

Les hôtesses à qui je demande conseils ne m’aide pas plus que cela, malgré leur gentillesse. L’une d’entre elles me demande des détails sur mon voyage et lorsque je lui dit que je pars seule à New-York, elle me répond « Oh…ok! Why not! Pourquoi attendre quelqu’un pour le faire après tout? ».

Cela me fait sourire et me motive encore plus !

MADRID (MAD) – NEW YORK (JFK)

J’arrive dans l’aéroport de Madrid et je suis un peu déboussolée.

Je tente de chercher rapidement une borne mais n’en voit pas. Je me dirige donc vers le tableau d’affichage où je trouve mon vol et la porte d’embarquement mais je vois afficher 32 minutes de marche…

Je commence légèrement à paniquer lorsqu’un jeune homme me dit « vous aussi vous allez à New York? ». Nous voilà donc partis à traverser tout l’aéroport. Il est accompagné de sa maman et cela me rassure de faire le trajet avec lui.

Nous arrivons ENFIN à la porte d’embarquement où j’explique au personnel mon souci. Au début la compréhension en espagnol était un peu laborieuse mais heureusement une des hôtesses qui parlait anglais a réussi à me comprendre.

Je fais plein d’aller retour pour recevoir ma carte d’embarquement et lorsque je pense que tout est OK, ils me disent de me rendre au contrôle de sécurité aléatoire. La sécurité vide tous mes sacs, j’enlève mes chaussures, ils prennent mes empreintes… je suis complètement en nage ! 
Une fois la sécurité passée, j’arrive ENFIN dans l’avion où tout le monde à l’air assis depuis déjà un bon moment.

Les stewards nous apportent la carte du menu. Je n’avais encore jamais eu autant de choix lors d’un voyage en éco : deux choix d’entrées et trois choix de plats.
En plus de ça le repas était vraiment excellent, je me suis régalée.
J’ai voyagé avec la compagnie américaine Delta.

En arrivant à l’aéroport je découvre qu’il y’a plusieurs files d’attentes selon notre visa. Je vais dans la file « ESTA FIRST TIME ». Je laisse mes empreintes et le policier me tamponne mon passeport. 

Ça y est, j’y suis ! Me voilà à NEW YORK !

ARRIVéE à NEW-YORK

Une fois la douane passée, je vais échanger mes euros retirés en France en dollars. 

Je me rends ensuite au AirTrain qui m’amènera jusqu’au Métro (équivalent du RER à Paris).
Je monte dans le train sans ticket et arrive à la station Jamaica où je paye mon ticket de Air Train 7$75. Je décide de prendre une carte de métro à la semaine à 33$. Ce qui me revient à 40$75. 

Quand j’arrive à la station de métro je commence à être un peu perdue, ne sachant ni quelle ligne ni quel sens choisir.

A savoir : les différentes bouches d’un même arrêt possèdent plusieurs sens. Selon le trottoir choisi, vous entrerez par une bouche de métro qui vous mènera soit au nord, soit au sud. Avant d’emprunter une bouche de métro, faites attention au sens dans lequel vous souhaitez aller.

Je me déplace avec l’application maps.me en hors connexion. Je dois prendre un deuxième métro mais je ne suis pas sûre de moi et préfère descendre pour récupérer l’autre ligne.

Je sors du métro et ça y est, je suis face à des buildings ! Une émotion particulière me traverse.

Je prends quelques photos puis je reprends assez vite le métro car le poids de mon sac à dos commence à se faire sentir.

Je reconnais le bâtiment de mon auberge tout de suite car c’est exactement comme sur les photos.

J’ai choisi l’auberge de jeunesse HI New York City Hostel qui est situé dans le quartier de Manhattan Valley à quelques minutes à pied de Central Park.

Je recommande vraiment cette auberge qui est un bon rapport qualité/prix : des chambres propres et confortables, de grandes douches agréables et propres, un petit-déjeuner copieux même si pas très varié pour une semaine complète. 

Je fais le check-in et arrive dans ma chambre, au troisième étage. Je suis dans un dortoir pour femmes avec 6 lits.

HI New York City Hostel : vu de l’extérieur 

PREMIER PAS à NEW-YORK

Je me pose quelques instants puis je pars à la découverte de la ville.

Je commence par une balade dans Central Park, je marche et découvre au fond : Manhattan.

Le ciel est rose, c’est juste magnifique !

Je marche jusqu’à Manhattan puis je me rapproche de plus en plus de Times Square.

A Times Square je découvre une toute autre ambiance, cela grouille de monde, c’est l’effervescence du dimanche soir. 

Je suis époustouflée, c’est comme je l’imaginais : coloré, magique, gigantesque !

Je me perds un peu dans les rues et tombe sur un restaurant où je décide de prendre un Avocado Bowl.

Bilan de cette première journée : un sentiment de plénitude m’envahit.

Je reprends le métro pour rejoindre mon auberge et je ne mets pas de temps à m’endormir.

Demain une nouvelle journée m’attend : je retrouve un ami steward !

17 FéVRIER / AMERICAN MUSEUM OF NATURAL HISTORY

Je vais prendre le métro jusqu’à l’hôtel de Rémi qui se trouve à Times Square. 
 
Nous traversons Times Square et Central Park pour nous rendre au musée d’histoire naturelle. Le temps est magnifique, un grand ciel bleu ! La balade est très agréable.

J’ai choisi l’offre CityPass qui me donne accès à tout le musée + une exposition spéciale.

Nous choisissons « World Beyond Earth ». Un magnifique dôme où est projetée un documentaire sur les planètes et l’espace. C’était incroyable, une belle expérience ! 

Ensuite nous déambulons dans les différentes salles du musée : animaux empaillés, dinosaures… il y’en a pour tous les goûts. Je redécouvre même une forêt Amazonienne et me rappelle que j’y étais il y’a quelques semaines. 

Nous allons voir un film en 3D sur les volcans qui m’a assez impressionné. Nous suivons un explorateur qui photographie et filme des volcans en éruptions. En 3D cela donne une dimension encore plus impressionnante et réaliste. Nous continuons de visiter quelques salles puis après presque 4h dans le musée nous décidons d’aller déjeuner.

Rémi tente de nous amener dans un restaurant de burger assez réputé dans Times Square : le Burger Joint. C’est un restaurant caché derrière un rideau rouge dans un grand hôtel, à la manière d’un speakeasy. L’idée me plaît bien, je le suis volontiers.

Nous arrivons au restaurant mais il y’a une telle file d’attente que nous nous dirigeons vers un autre burger mythique de New York : le Shake Shak

Je fais une petite entrave à mon régime végétarien pour goûter ce burger et je me régale. Le pain est excellent, les oignons sont bien cuisinés et les frites sont également très bonnes !

Je n’ai pas été déçue malgré le fait que ce soit un Fast-Food.

GRAND CENTRAL TERMINAL

Je décide d’aller dans le Hall de la gare de Grand Central qui se trouve à seulement un arrêt de métro de Times Square.

J’arrive dans ce grand hall et j’adore, c’est grandiose ! 

Je me balade dans ce grand hall, puis je me rends au Grand Central Market : un marché à l’intérieur de la gare. Pleins de couleurs et d’odeurs se dégagent. 

Après avoir vagabondé plus de 13 kilomètres aujourd’hui, je décide de rentrer à l’auberge.

18 FéVRIER / THE METROPOLITAIN MUSEUM OF ART

Ce matin il ne fait pas très beau, je décide donc d’aller au musée le plus réputé de New-York : The Metropolitan (THE MET). Il y’a un grand musée sur la 5ème avenue et deux autres petits dans New York avec des collections spécifiques : un sur l’art médiéval et un autre sur l’art moderne. Mon CityPass me donne accès à ces trois musées pendant trois jours et à un audio guide pour une journée.

Je décide de prendre l’audio guide aujourd’hui car je ne suis pas encore sûre de faire les deux autres musées ni de revenir dans celui-ci. 

J’arrive dès l’ouverture ce qui me permet d’éviter quelques touristes, bien qu’il y ait déjà beaucoup de monde.

Je me perds un peu dans le musée au début car je n’avais pas très bien saisi le plan ni le fonctionnement exact de l’audio guide. Finalement je décide de n’écouter que les commentaires en français (ce qui est déjà bien assez suffisant pour ne pas me noyer d’informations). 

Je commence par une collection de décoration française où je découvre des reconstitutions d’hôtels parisiens ou français (Bordeaux, Nîmes…) je suis époustouflée par la beauté de ces chambres d’hôtels d’époque.

Je me retrouve dans une énorme salle avec quoi ?! Un temple égyptien ! Rien que ça ! Je n’en crois pas mes yeux… En écoutant l’audio guide j’apprends que ce temple était prêt à s’écrouler dans le Nil et les Américains ont aidé le peuple Egyptien à le conserver. Les Egyptiens ont donc fait don de ce temple en guise de remerciement. J’apprends également comment les architectes ont conçu la pièce pour accueillir cet énorme monument : ils ont décidé de construire une énorme verrière autour de ce temple afin que la lumière naturelle puisse l’éclairer. Il paraîtrait que la nuit, depuis Central Park la vue est imprenable puisque celui-ci reste éclairé (je n’ai pas attendu la nuit pour le voir). Il y’a également un grand bassin d’eau qui nous fait penser au Nil car ce Temple était tout proche de celui-ci. Je reste quelques minutes à observer et je me dirige dans la collection de l’art Égyptien.

Et alors là… je ne m’attendais pas à autant de richesses au niveau des objets et des statues. Il y’en a partout. J’en prends plein les yeux et apprend beaucoup de choses grâce à l’audio guide qui est bien fourni pour cette collection.

C’est la partie du musée préférée des visiteurs et en effet, il y’a beaucoup plus de monde que sur la partie art déco Européens. Je reste une bonne heure à déambuler dans cette partie du musée. 

Ensuite, je me rends au niveau du Proche Orient, il y’a moins de monde mais pourtant c’est tout aussi beau que la partie Égyptienne. 
Je déambule encore un peu : art médiéval, armes et armures, art Américains, peintures européennes… 

Je reste plus de 4h dans ce musée qui est (pour le moment) le meilleur musée que j’ai pu voir. J’ai été impressionnée par la diversité des éléments.

CHELSEA MARKET – HIGH LINE – THE VESSEL

Je vais prendre un Avocado Bowl au BlueStone Lane, je me régale !

Ensuite, je décide de prendre le métro pour me rendre sur une balade réputée à New York : la High Line. C’est une ancienne ligne de chemin de fer en hauteur qui a été rénovée pour en faire une promenade. 

Je m’arrête en premier lieu à Chelsea Market. C’est une sorte de grand centre commercial très moderne avec plusieurs stands de nourriture et des magasins tendances. J’adore l’ambiance. 
Ça me permet également de me réchauffer un peu, parce qu’il fait froid aujourd’hui.

Après avoir fait le tour des stands je me dirige vers les escaliers pour accéder au début de la balade. Le ciel est gris mais cela est tout de même agréable. 

A l’autre extrémité de la High Line se trouve un monument atypique appelé : The Vessel. Il se trouve en face du grand centre commercial : Hudson Yards. Je décide de prendre un ticket pour monter en haut de ce bâtiment. L’entrée est gratuite, il suffit de s’inscrire sur le site, de choisir un horaire et scanner un QR code.
La vue d’en haut n’est pas imprenable mais c’est marrant de monter dans ce bâtiment atypique. 

19 FéVRIER / STATUT DE LA LIBERTé – ELLIS ISLAND

Ce matin je me lève tôt pour aller voir la fameuse Statut de la Liberté. J’ai environ 45 minutes de métro pour me rendre tout au nord de New York et pouvoir prendre le ferry. 
Je vais récupérer mon ticket à Castle Cliton à Battery Park et c’est parti pour environ 1h d’attente… je comptais prendre le premier ferry à 9h30 mais au vu de la foule je n’ai réussi à monter que dans celui de 9h55. Nous passons des portiques de sécurité comme à l’aéroport et il faut enlever manteaux, écharpes, appareils électroniques… donc cela prend un peu de temps. 

Je monte tout en haut du ferry où le vent souffle à grande vitesse.
Je me mets près du bord pour pouvoir admirer la vue. Le ciel est d’un bleu éclatant. Malgré le vent qui me saisit littéralement les mains, la vue est superbe.

Le bateau arrive sur la première île : Liberty Island, où se situe la Statut de la Liberté. Je fais le tour de celle-ci puis je monte ensuite au piédestal pour admirer la vue. 

Avant d’atteindre le piédestal je découvre un musée qui retrace l’histoire de la Statut. 
Je redescends ensuite pour visiter un autre musée à l’entrée de l’île.

Je repars ensuite direction la deuxième île : Ellis Island (l’île des immigrés). 
Je fais la visite du musée grâce à un audio guide. Ce n’est pas un musée qui m’a beaucoup plu même si j’ai appris des choses. J’ai également vu la fameuse salle où les déportés venaient pour y être « jugés » et paradoxalement à ce qui a pu s’y passer, elle est splendide.

Ce midi je déjeune au Whole Food Market : un endroit où l’on peut faire ses courses mais aussi faire sa propre salade et la manger dans une cantine au dessus.

SOHO – TOP OF THE ROCK

Après déjeuner je me rends dans le quartier de Soho. Je descends à Canal Street et me balade dans les ruelles.

Je reste une petite heure avant de me rendre au Top of The Rock. 
J’ai pris ma place en amont sur le site internet et ai réservé le créneau de 16h55 exprès pour le coucher du soleil. Après plus d’une heure d’attente avant d’accéder en haut… j’arrive enfin sur le toit du monde… et j’ai réussi ma mission : le coucher du soleil est incroyable.

J’en prend vraiment plein les yeux. J’ai beau avoir vu ce spot 150 fois en photo, la réalité dépasse la fiction.

Je reste plus d’une heure à faire le tour, à admirer la vue, à prendre (beaucoup) de photos.

Mon rêve devient réalité !

20 FéVRIER / BROOKLYN BRIDGE

Ce matin je me réveille tôt pour aller au pont de Brooklyn, appelé Brooklyn Bridge.
Je commence du côté Brooklyn et je traverse le pont jusqu’au Lower Manhattan : vers le One World Trade Center.
Il n’y a presque aucun touriste à cette heure-ci et le ciel est magnifiquement bleu.
Je suis une fois de plus époustouflée par cet endroit. J’en profite pour prendre quelques photos, j’admire la vue, me balade…

9-11 MEMORIAL & MUSEUM

J’arrive à l’endroit historique où se trouvaient les tours jumelles. Il y’a désormais deux grandes fontaines de la taille des fondations, avec le nom de toutes les victimes autour. Je fais le tour des deux fontaines et admire la vue.

Je me rends ensuite au musée qui retrace l’histoire des attentats (il fait parti de mon CityPass).

Il y’a une première partie avec quelques éléments clés des attentats. Puis une seconde partie qui retrace minute par minute les faits. J’écoute un audio guide sur mon téléphone grâce à l’application du musée. En anglais c’est l’acteur Robert de Niro qui a donné sa voix. Le musée est très bien fait et captivant.

Je décide ensuite d’aller manger dans un centre commercial que j’avais repéré auparavant, à deux pas du musée.

J’arrive au Brookfield Place où je trouve plusieurs petits stands avec des cuisines de différentes cultures : japonaises, chinoises, européennes, mexicaines… il y’en a pour tous les gouts.

Je m’installe à table devant la fenêtre m’offrant une vue magnifique sur Manhattan. J’en profite pour me reposer un peu.

CHINATOWN – LITTLE ITALY – NOLITA

Après cette matinée enrichissante, je pars me dégourdir les jambes dans les quartiers de Chinatown, Little Italy et Nolita.
Le quartier de Chinatown ne m’a pas du tout attiré : je le trouve trop bruyant, assez sale et beaucoup trop peuplé…
J’ai davantage préféré le quartier Nolita que je trouve beaucoup plus calme.

EMPIRE STATE BUILDING

Ayant subi la foule d’hier au Top of the Rock, je décide de prendre de l’avance ce soir pour aller à l’Empire State Building. J’arrive vers 16h.

Il y’a si peu de monde que je me demande si je suis au bon endroit. Un vigile me vient en aide et m’indique le chemin.

Je monte dans l’ascenseur qui m’amène au 80ème étage où il y’a une exposition sur l’Empire State Building rempli d’affiche de film où le monument apparaît.

J’arrive au 86ème étage et je n’ai pas besoin d’en dire beaucoup plus… les photos parleront d’elles mêmes. Je reste jusqu’à la fin du coucher du soleil (mais surtout jusqu’à ce que mes doigts soient assez congelés pour me faire signe de rentrer).

21 FéVRIER / MUSEUM OF MODERN ART (MOMA)

Aujourd’hui j’ai prévu d’aller voir un match de basket sous les coups de 18h30. Il me reste à savoir quoi faire d’ici là : payer de suite ma place pour le MOMA (qui ne fait pas parti de mon CityPass) ou attendre le créneau gratuit de 16h.

Après réflexion, je décide d’acheter une place sur internet pour y aller dès ce matin par peur d’être frustrée en choisissant l’horaire de l’après-midi. 

Mon choix est le bon : je reste au moins 4h dans le musée afin d’y voir toutes les collections. 

Un audioguide est disponible, c’est une application sur un iPod où l’on peut apercevoir les oeuvres selon les étages. L’application est très bien faite : agréable à regarder et à écouter. 

Le midi je mange dans une sorte de fast food végétarien by CHLOE. où je prends des pâtes avec des chips de champignons : un vrai régal.

ROOSEVELT ISLAND

Après ce bon repas je décide de marcher pour rejoindre le téléphérique qui permet d’aller sur Roosevelt Island.

Ma carte de métro me permet de prendre ce téléphérique qui est une attraction atypique permettant d’avoir un point de vue différent sur New York. La traversée dure à peine 5 minutes mais la vue est à couper le souffle, surtout avec le grand ciel bleu qui s’offre à moi aujourd’hui. 

J’arrive sur l’île et je décide d’en faire le tour à pied. Il n’y a pas grand monde, voire personne.

Je continue la balade puis reprends le téléphérique pour retourner dans le centre de New York.

5TH AVENUE – CENTRAL PARK

Après cette jolie balade, je vais parcourir la 5ème avenue où je peux apercevoir différentes tours que je n’avais encore jamais vues, comme celle de Donald Trump… ainsi que des magasins luxueux.

Je me dirige ensuite vers Central Park dans la partie que je n’ai pas encore vu, j’y aperçois la patinoire.

Après une petite heure de marche je reprends le métro en direction du Madison Square Garden.

NEW YORK KNICKS vs INDIANA PACERS

Ce soir je vais voir un match de basket dans une salle mythique de New York : le Madison Square Garden.

La place m’a couté un peu cher mais franchement ça vaut le détour, c’est un véritable show !

Je suis abasourdie surtout par les cheerleaders qui font des chorégraphies hyper synchronisées avec des portés plus fous les uns que les autres !

Je ne suis pas une grande fan de basket mais j’ai apprécié voir ce match dans cette ambiance de folie.

Les gens dansent, chantent, crient… c’est vraiment un spectacle du début à la fin. Une très belle expérience.

22 FéVRIER / DUMBO

Ce matin je décide de retourner du côté de Brooklyn.

Le soleil étant au rendez-vous, j’en profite pour me balader vers de nouveaux horizons.

Je découvre le fameux endroit le plus instagramé de New York « Dumbo ».

Je prends quelques photos mais je ne m’attarde pas car il y’a vraiment trop de touristes.

Je poursuis mon chemin pour découvrir le pont sous plusieurs angles.

Je retraverse le pont de Brooklyn pour prendre le métro de l’autre côté et je suis loin d’être toute seule car on est samedi et il est déjà 11h. Heureusement que j’ai pu en profiter sans cette foule, il y’a quelques jours.

COMéDIE MUSICALE – CHICAGO

Cet après-midi je finis mon séjour en beauté, puisque je vais voir une comédie musicale à Broadway.

Je vais voir la comédie musicale nommée Chicago. Je me suis imprégnée auparavant de l’histoire pour être sûre de bien tout comprendre puisque les chanteurs/danseurs parlent anglais. 

Je suis une nouvelle fois ébahie par ce spectacle dans ce mythique théâtre. 
Les chorégraphies sont magnifiques et l’humour est au rendez-vous : un vrai show à l’américaine dans toute sa splendeur. Je termine ce séjour sur une bonne note.

22 FéVRIER / NEW-YORK (JFK) – PARIS (CGD)

Aujourd’hui c’est le départ…

Ce matin je pensais aller voir un Gospel dans une église à Harlem, assez proche de mon auberge. Mais finalement au vu des horaires, des différents avis sur internet et de ma fatigue je ne l’ai pas fait… ce sera l’occasion de revenir peut-être dans quelques années pour pouvoir voir ce spectacle.

Je prépare tranquillement mes affaires, prend des forces au petit déjeuner puis rend la clé de ma chambre. Je prends ensuite le métro pour me rendre jusqu’à l’aéroport.

Ma première escale est à Detroit : magnifique aéroport avec un tramway en hauteur à l’intérieur pour se diriger de porte en porte. J’attends une petite heure avant de prendre mon prochain vol.

Dans le vol pour Paris je retrouve un collègue de Rémi qui me met à l’arrière de l’avion avec 4 sièges libres. Il est à mes petits soins ce qui me permet de profiter pleinement du vol.

J’arrive à Paris sans encombre. 

Un sentiment de plénitude m’envahit lorsque que je réalise que je viens de partir seule à New-York avec un tout petit bagage en anglais. 

Je me suis retrouvée seule face à moi-même à l’autre bout du monde… je me sens fière et émue. 

Ce voyage est une première étape et je pense que ce n’est que le début de mes voyages en solitaire ! 

Retrouvez toutes mes adresses sur mon Mapstr (manon_guerin)

J’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à laisser en commentaires vos meilleurs spots à New-York !

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.